7 jours en Islande

Triboovoyage • Image et Texte

Jour 1 : Reykjavik – le Blue Lagon 

Une fois arrivé à l'aéroport international de Keflavík, vous récupérez votre voiture de location et partez sur-le-champ à travers les paysages lunaires et couverts de mousse de la péninsule de Reykjanes. Et si vous avez choisi cette activité lors de votre réservation, vous pouvez vous rendre au célèbre Blue Lagoon.

Le Blue Lagoon est un spa qui évoque une véritable oasis d’un bleu laiteux et opaque, plantée au beau milieu d’un paysage volcanique noir et vert pâle. L’eau conserve ici une température idéale de 39 degrés Celsius (102 degrés Fahrenheit) toute l’année. De plus, comme le Blue Lagoon ne se trouve qu’à quelques kilomètres de l’aéroport, il constitue une première étape idéale pour vous ressourcer après votre vol.

Donc, après avoir pris un bon bain chaud dans ce spa d’exception, vous poursuivez votre route vers Reykjavík, la capitale la plus au Nord du monde. Vous pouvez alors tout simplement vous reposer dans votre chambre, aller dîner dans l’un des restaurants modernes de la ville, ou bien d’ores et déjà partir vous promener dans les rues, et visiter les principaux sites d’intérêts comme l’église Hallgrímskirkja, l’hôtel de ville et la salle de concert Harpa.

Triboovoyage • Texte et Image

Jour 2 : la péninsule de Snaefellsnes

Aujourd’hui, vous mettez le cap sur la péninsule de Snæfellsnes, également appelée « l’Islande en miniature » en raison de la grande richesse des formations naturelles que l’on y trouve.

Pour vous y rendre, vous longez la côte Ouest, et le trajet en voiture qui doit vous conduire au glacier volcan de Snæfellsjökull et au parc national qui l’entoure, est pour vous l’occasion d’admirer des montagnes, des cascades, des champs de lave, des fjords et autres villages pittoresques.

Une des activités optionnelles proposées aujourd’hui est une visite guidée de la grotte de Vatnshellir qui se trouve dans le champ de lave qui entoure le volcan (en option). Une fois arrivé dans les entrailles de la lave, on vous explique tout de la formation de la grotte et des trolls dont la légende prétend qu’elle est habitée.

Mais si vous préférez partir à la découverte du littoral et de la faune locale, vous pouvez vous offrir une sortie d’observation de baleines au départ de la ville d’Ólafsvík pour avoir la chance d’admirer les cétacés et les macareux qui ont élu domicile dans la baie de Breidafjördur.

La péninsule regorge de lieux d’intérêt pour remplir votre journée, citons par exemple la plage de galets noirs de Djúpalónssandur, la plage de sable blanc d’Ytri-Tunga, les falaises d'orgues basaltiques de Gerduberg ou l’église noire de Búdir.

Au départ de l’arche rocheuse d’Arnarstapi, vous pouvez marcher jusqu’au village voisin de Hellnar, où vous pouvez profiter d’une magnifique vue autour d’une tasse de café servie dans un joli bar de bord de plage. Vous passez la nuit sur la péninsule de Snæfellsnes.

Triboovoyage • Image et Texte

Jour 3 : L’Ouest islandais et le Cercle d’Or

De la péninsule de Snæfellsnes, vous prenez la direction du Cercle d’or où vous attend votre hébergement pour les deux prochaines nuits. Sur la route, vous pouvez vous rendre auprès des magnifiques cascades de Hraunfossar, visiter le village historique de Reykholt et les sources chaudes bouillonnantes de Deildartunguhver.

Pour pimenter votre journée, plusieurs excursions vous sont proposées (en option): visite de la plus grande grotte d’Islande, le tunnel de lave de Vídgelmir, ou exploration des tunnels de glace creusés dans le deuxième plus grand glacier d’Islande, le Langjökull.

Mais si vous préférez vous la couler douce, il est vivement recommandé d’aller faire un saut au spa Krauma (en option). Il est alimenté directement par l’eau de la source chaude de Deildartunguhver mélangée à de l’eau froide elle-même en provenance du glacier Ok, jusqu’à atteindre la température de baignade idéale.

Vous continuez votre progression vers le parc national de Thingvellir, lieu de naissance du Parlement islandais, l’Althingi, et première halte dans votre visite du Cercle d’Or. Le parc doit ses extraordinaires paysages de canyons et de failles rocheuses au fait qu’il est situé entre deux plaques tectoniques qui s’éloignent imperceptiblement l’une de l’autre.

Vous vous promenez dans le parc en admirant les merveilles que les forces géologiques sont capables de produire, puis vous regagnez votre hébergement dans la région.

Triboovoyage • Texte et Image

Jour 4 : Aux confins du Cercle d’Or

Aujourd’hui, vous partez à l’exploration du Cercle d’Or, à la découverte d’endroits très particuliers, loin des sentiers battus.

Vous commencez par la zone géothermique de Geysir pour observer le geyser Strokkur projeter ses eaux en l’air. Tout autour de vous se trouvent de nombreuses mares de boue hautes en couleur, ainsi que des fumerolles de vapeur qui sortent du sol.

La cascade de Gullfoss, alimentée par le glacier Langjökull, ne se trouve qu’à quelques kilomètres de là. Si tel a été votre choix pendant la réservation, vous montez à bord d’une Super Jeep spécialement modifiée qui prend la direction des Hautes-Terres avant de grimper sur le Langjökull, où vous avez le privilège de découvrir les plaines blanches du glacier en motoneige.

Vous avez aussi la possibilité de retourner au parc national de Thingvellir pour faire du snorkeling à Silfra, un spot de plongée exceptionnel, situé dans le lac Thingvallavatn et connu pour son eau cristalline. En effet, l’eau de Silfra, issue du Langjökull et filtrée par la roche volcanique avant d’arriver dans la faille, offre une visibilité à plus de 100 m ! Elle est aussi très froide, mais ne vous inquiétez pas, la combinaison étanche qui vous permet de rester bien au chaud est fournie.

Quant à celles et ceux qui préfèrent passer la journée à se détendre, ils peuvent visiter la petite ville de Fludir et aller se prélasser dans les eaux géothermales du Secret Lagoon. Vous pouvez également approfondir votre connaissance de l’histoire de l’Islande en visitant la cathédrale de Skálholt, avant d’aller manger un morceau dans l’une des nombreuses fermes de la région. Après cette journée bien remplie, vous retournez passer la nuit au même hébergement que la veille.

Triboovoyage • Image et Texte

Jour 5 : Glaciers et cascades de la Côte Sud

Il y a tellement de choses à voir sur la Côte Sud de l'Islande ! Heureusement, vous allez passer deux jours ici.

Vous attaquez la journée en prenant la direction des glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull. Si vous souhaitez établir un contact plus intime avec ces calottes glaciaires, vous avez la possibilité de faire une randonnée sur glacier ou d'explorer une grotte de glace noire et naturelle, la seule accessible toute l'année.

Sous ces calottes glaciaires se trouvent quelques-unes des cascades les plus spectaculaires du pays. Seljalandsfoss est une cascade tout à fait unique. Elle tombe du haut d’une falaise concave, ce qui permet aux visiteurs de faire le tour de son rideau d’eau de source. La cascade Gljúfrabúi est un véritable petit bijou naturel, bien caché derrière de gros rochers. Enfin, la puissante cascade de Skógafoss fait un plongeon de 60 m dans le vide.

Plus à l'Est, ce sont les falaises de Dyrhólaey qui vous attendent. C’est également ici que vous allez pouvoir apercevoir un macareux ou deux, découvrir l’épave d’avion abandonnée sur le sable de Sólheimasandur, ainsi que la plage de sable noir de Reynisfjara où se dressent fièrement au-dessus de l’océan les immenses stacks rocheux de Reynisdrangar.

À présent, vous mettez le cap sur le village de Kirkjubæjarklaustur où vous attend votre hébergement pour les deux prochaines nuits. Ne vous inquiétez pas si vous n'avez pas le temps d'explorer tous ces sites plus magnifiques les uns que les autres, car vous avez une autre occasion de le faire lors du trajet retour à Reykjavík quelques jours plus tard. 

Triboovoyage • Texte et Image

Jour 6 : La lagune glaciaire de Jökulsárlón et la réserve naturelle de Skaftafell

Au départ de Kirkjubæjarklaustur, vous vous dirigez vers l'Est. Aujourd’hui, vous partez à la découverte de votre troisième parc national, celui qui s’étend tout autour du plus grand glacier d’Europe, le Vatnajökull.

En chemin, vous faites halte dans la réserve naturelle de Skaftafell, située aux pieds du Vatnajökull. Se déroule alors devant vous un paysage extraordinaire où le sable noir, la flore luxuriante et la blancheur immaculée du glacier forment de splendides contrastes. La région est réputée pour ses nombreux sentiers de randonnée et autres pistes qui mènent à des endroits magnifiques, comme la « cascade noire » de Svartifoss. Si vous avez le cœur à l’aventure, il y a ici un départ de randonnée sur glacier.

Après avoir profité du grand air à Skaftafell, vous continuez votre progression vers l’Est en direction de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, considérée par beaucoup comme le joyau de la nature islandaise.

Ici, de gigantesques icebergs se détachent d’un glacier et flottent sur l’eau avant de dériver lentement vers l’océan. De plus, dans ce lieu fabuleux, on a parfois la chance d’apercevoir des phoques en train de se prélasser sur la glace. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous offrir une sortie en bateau — vivement recommandée ! — sur la lagune pour mieux en apprécier toute la beauté. Deux formules s’offrent à vous : la sortie en bateau amphibie, plus lente, ou en Zodiac, plus sport.

Ne manquez surtout pas la Plage de Diamant, située à deux pas de là. C’est ici que les icebergs issus de la lagune viennent s’échouer, et briller de mille feux à la lumière du soleil, à la manière de diamants que l’on aurait déposés sur du satin !

Après toutes ces émotions, le moment est venu de regagner votre hébergement à Kirkjubæjarklaustur. S’il vous reste du temps libre, vous pouvez faire une petite incursion supplémentaire vers l’Est, dans la ville de Höfn, où l’on peut déguster quelques-uns des meilleurs homards d’Islande pour le dîner, et admirer les superbes montagnes des fjords de l’Est, parmi lesquelles le mont Vestrahorn.

Sur le chemin du retour, vous pouvez repasser par la lagune glaciaire de Jökulsárlón qui, cette fois-ci, se dévoilera à vous sous un nouveau jour, celui du soleil de minuit... 

Triboovoyage • Image et Texte

Jour 7 : Retour à Reykjavík

Il est temps de rentrer à Reykjavík, ce qui signifie que vous reparcourez la Côte Sud dans l’autre sens. Vous pouvez donc vous arrêter sur tous les sites que vous n’avez pas eu le temps de visiter à l’aller, ou bien sur ceux que vous souhaitez revoir.

Peut-être n’avez-vous pas pu voir toutes les cascades, ou les falaises de Dyrhólaey... Peut-être n’avez-vous pas encore eu le temps de vous rendre auprès du canyon de Fjadrárgljúfur, situé à proximité de Kirkjubæjarklaustur... Ou bien encore, peut-être souhaitez-vous vous baigner dans la piscine de Seljavallalaug, nichée dans la montagne. À moins que vous préfériez rentrer tôt à Reykjavík pour visiter la ville ?

Mais une fois arrivé dans la capitale, vos expéditions dans la nature ne sont pas forcément terminées, car une dernière excursion en option s’offre à vous. En effet, un bus au départ de Reykjavík peut vous conduire dans un vaste champ de lave. Arrivé sur place, vous descendez dans la chambre magmatique vide du volcan Thríhnjúkagígur. Ne vous inquiétez pas, il n’y a plus de lave incandescente ici de nos jours, juste une grotte tout à fait spectaculaire et pleine de couleurs.

Vous passez ensuite votre dernière nuit en Islande dans la ville de Reykjavík.

Retour dans votre région