Free Returns. Standard Shipping. Orders $99.

Lac Majeur, Lac magique


 A partir de 620€

4 jours/3 nuits

Les prix indiqués sont un budget estimé pour chaque voyage, car parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. Le vrai prix sera celui de votre devis personnalisé et rappelez vous, plus on est nombreux moins c'est cher !

Votre itinéraire


Au fil des jours

Garde, Côme, Majeur, Orta, Iseo : tous ces noms évoquent le chapelet de lacs qui s’égrènent en Italie du Nord, du Piémont à la Vénétie.

En les évoquant, on imagine de magnifiques paysages où l’on vient chercher le calme et la douceur de vivre en bénéficiant d’un climat méditerranéen où prospèrent oliviers, citronniers et palmiers avec  les Alpes enneigées en toile de fond.

Les palais côtoient les somptueuses villas habillés de superbes jardins colorés et odorants dans un ensemble architectural sublimé sur les Iles Borromées

Jour 1 - En route vers Stresa

La route vers le Lac Majeur vous fera longer le lac Léman puis traverser le Valais, vaste verger et vignoble en terrasses qui dominent la vallée du Rhône et encadrés de majestueux sommets enneigés.

Après le passage du col du Simplon, et la descente sur Domodossola, vous arriverez à Stresa où vous attend votre hôtel.

Jour 2 - Les Iles Borromées

Cette journée sera consacrée entièrement à la découverte des Iles Borromées.

C’est Charles III Borromeo qui, au XVII° siècle, décida de transformer ces îlots rocheux en somptueux palais et jardins

Isola Bella n’est qu’un palais baroque aux salles somptueuses et un superbe jardin à l’italienne qui se décline en 10 terrasses pour former une pyramide végétale. Au centre, trône le « Jardin de l’Amour » avec son bassin aux nymphéa qui sert de miroir à cette végétation luxuriante

Isola Madre, qui est surtout une sorte de Paradis terrestre où se mêlent plantes, fleurs et arbres de tous les continents animés d’une population de paons, perroquets et faisans multicolores

L’île des Pêcheurs, la plus petite, sera le petit nid rafraîchissant où prendre librement le déjeuner.

Et, en guise de cerise sur le gâteau, cet après-midi  haut en couleurs ,se terminera par une surprise conviviale dans ces décors magiques.

Jour 3 - La Villa Taranto

Le matin, vous traverserez le Lac Majeur en bateau pour profiter d'une visite guidée de l'Ermitage Sainte Catherine, un des joyaux du Lac Majeur, édifié dans un cadre majestueux de falaises qui dominent le lac

L'après-midi sera consacré à la découverte d'un autre "bijou" du lac: la Villa Taranto. Construite au centre d'un parc de 16 ha, cette villa offre un des plus beaux jardins du monde. Ses jardins, à l'anglaise essentiellement, avec toutefois une touche italienne, sont une sorte de "paradis terrestre" où parterres fleuris, statues, terrasses et cascades rendent hommage à la beauté et la richesse de la nature

Jour 4 - Vigezza - Retour à Poligny

C'est le jour du retour : l'itinéraire sera plus montagnard. Après avoir longé le lac Majeur jusqu'à son extrémité nord, vous prendrez le train panoramique qui relie Locarno à Domodossola. Le "train des Centovalli "appelé la "Vigezza", vous fera traverser les montagnes dans un décor somptueux de forêts, de cascades et de sommets environnants sur un itinéraire de 52 kilomètres franchis grâce à 83 ponts et 31 tunnels.

Lac Majeur

Le lac Majeur est encadré par de hautes montagnes, à cheval entre l’Italie (au sud) et la Suisse (au nord), le Piémont (rive occidentale) et la Lombardie (rive orientale). C'est, avec le lac de Côme, l'un des plus beaux lacs d'Italie.

Réputé pour ses merveilleuses îles Borromées à la touche baroque, il baigne de ses eaux claires des villes balnéaires au goût de Belle Époque, un ermitage agrippé à ses falaises et des jardins extraordinaires aux essences rares, sous la haute protection de châteaux qui ont su trouver leur créneau.

Lac Léman

A 372 m d’altitude, le plus vaste des lacs de Savoie Mont Blanc offre des paysages aux ambiances de Riviera. Trait d’union entre la France et la Suisse, il dispose d’un climat tempéré favorable à une végétation méridionale. Ses 53 km de rive française suivent les vallonnements du bas Chablais et accueillent deux villes thermales, Thonon-les-Bains et Evian-les-Bains. 

 Les Iles Borromées

Sur le rivage occidental du Lac Majeur, juste en face de Stresa, un vaste golfe, encerclé de Montagnes, embrasse les trois îles Borromées. Les îles portent le nom de la famille patricienne Borromeo qui devint leur propriétaire entre le XVIème et le XVIIème siècle. Membres illustres de la famille, passionnés d’art et spécialistes de botanique, ils recrutèrent les meilleurs architectes et jardiniers pour réaliser leur projet ambitieux. 

L’isola Bella et l’isola Madre furent transformées en luxueux palais alors que la troisième île, dite « dei Pescatori », fut laissée à la communauté des pêcheurs qui l’occupait depuis des siècles. Unies dans un climat doux qui contraste avec la corniche alpine, les trois îles Borromées provoquent des sensations bien distinctes. Le Palais et les jardins de l’Isola Bella, totalement transformés par l’homme, sont un hymne à l’opulence et au luxe. L’Isola dei Pescatori, avec son village inchangé au fil du temps, charme par sa simplicité. Enfin, l’Isola Madre, calme et luxuriante, séduit par l’atmosphère exotique du parc qui la décore presque entièrement.

La Villa Taranto

Les jardins botaniques de la Villa Taranto, à Pallanza, occupent seize hectares sur la base nord du promontoire de la Castagnola. Leur origine, remonte en 1931, lorsque le capitaine Neil McEachern en devint propriétaire: son but était d’en faire un ensemble botanique parmi les meilleures du monde. Entre le lac et la montagne, dans un cadre exceptionnellement beau il disposa plus d’un millier de variétés de plantes (il en importa de tous les pays du monde) et des collections fort rares, dont quelques unes, uniques en Europe, ne furent acclimatées qu’a la suite d’un long travail.

L'Ermitage Sainte Catherine

’ermitage aurait été fondé au XIIème siècle par un riche marchand, Alberto Besozzi, qui aurait miraculeusement survécu à une tempête et à un naufrage lors d’une traversée du lac. Il aurait alors fait le vœu de se consacrer à Dieu en ce lieu. Il y fait construire une chapelle, consacrée à Sainte Catherine d’Alexandrie. Le site est par la suite habité par des moines qui ajoutent deux nouvelles chapelles au cours des XIIIème et XIVème siècles. Plusieurs ordres monastiques se succèdent au fil du temps et agrandissent l’ermitage, jusqu’à son abandon au XXème siècle.

Le site comprend plusieurs bâtiments, dont les plus importants sont les 2 couvents et l’église. Pour accéder à l’église vous passerez ainsi sous l’un des couvents, bordé de belles arches donnant sur le lac. Le point de vue est remarquable sur le lac et l’église.