Votre programme

Jour 1

Arrivée le lundi 18 juillet fin de journée. Installation dans votre hôtel et repas

Jour 2 : L'or Blanc au cœur du Jura

Matin : Départ en bus pour Salins les Bains et visite guidée de La Grande Saline

La visite dure environ 1h30 : Visite guidée d'une heure et accès à l'exposition permanente.

Déjeuner dans un restaurant de Salins Les Bains

Après-midi : Découverte des Salines Royales d'Arc et Senans

Triboovoyage • Image et Texte

Au coeur du vignoble du Jura, à 10 kilométres d'Arbois, se cache un des fleurons du patrimoine franc-comtois. La Grande Saline de Salins-les-Bains est un témoignage très important d'une activité de production inattendue dans notre région, si éloignée de la mer : le sel ! Et pourtant, sans sel, pas de comté, pas de salaisons, bref rien de ce qui fait la richesse gastronomique de notre région. L'histoire de la saline est à bien des égards un modèle. Un modèle industriel, un modèle économique et un modèle social. L'histoire de la Grande Saline est aussi celle, unique et émouvante, d’hommes et de femmes qui pendant 1200 ans ont exploité les sources naturellement salées de la vallée de Salins-les-Bains pour produire l'or blanc, le sel de la vie !

LA GRANDE SALINE

Triboovoyage • Image et Texte

En 1775, pour faire face à la demande en sel croissante et pallier le manque de bois nécessaire à l'évaporation, Louis XV, alors propriétaire de la Grande Saline de Salins-les-Bains, décide d'édifier un nouvel espace espace de production pour compléter l'activité salinoise. Le projet est confié à son architecte, Claude-Nicolas Ledoux, qui choisit la plaine d'Arc-et-Senans pour la construction de ce nouvel édifice. La construction de la saline royale débute en 1775 et prend fin en 1778. Cette usine représente l'opportunité pour Ledoux d'exprimer tout son génie créatif : la disposition des bâtiments en demi-cercle a pour but de limiter les déplacements, de rationnaliser la production et de surveiller tous les employés. Elle revêt également une dimension plus symbolique, représentant la forme que "décrit le soleil dans sa course".

LA SALINE ROYALE D'ARC-ET-SENANS

Jour 3 : Découverte du Saut du Doubs

Matin : Départ pour Villers Le Lac où un guide passera la journée avec vous afin de vous faire découvrir les bassins du Doubs, le Saut du Doubs et le territoire du "Pays Horloger" au travers d'une randonnée adaptée à votre  rythme

Midi : Pique-nique en pleine nature

Après-midi : retour en bateau mouche à Villers Le Lac

Triboovoyage • Image et Texte

Aux portes de la Suisse ce petit bout des Montagnes du Jura et un territoire sauvage et secret.

Accompagnés d'un guide local, vous découvrirez les spécificités géologiques, la faune et la flore de ce territoire.

RANDONNEE EN PAYS HORLOGER

Triboovoyage • Image et Texte

Le Saut du Doubs, avant d’être une chute d’eau, est une retenue naturelle qu’on appelle les Bassins du Doubs. La rivière, encaissée entre monts et falaises, y est large de 100 à 200 m et la profondeur de ses eaux varie de 30 à 40 m. La variation naturelle de son niveau d’eau est une particularité des bassins étudiée par les géologues au niveau international. Entre crues et étiages, le niveau d’eau varie de près de 20 m ! Résultat d’un éboulement qui a verrouillé le passage de l’eau il y a 14000 ans, le Saut du Doubs, impétueuse chute d’eau de 27 m, termine en apothéose le cours de la rivière avant de poursuivre son voyage.

LES BASSINS ET LE SAUT DU DOUBS

Triboovoyage • Image et Texte

Embarquez au centre-ville de Villers-le-Lac, vous naviguez d’abord à proximité des habitations puis vous longez des pâtures où paissent tranquillement des vaches montbéliardes avant de laisser la «civilisation » derrière vous. Vous entrez alors en mode sauvage… Et pénétrez au coeur des bassins où il n’est pas rare d’observer des chamois étonnamment accrochés aux falaises.

Aller au saut du Doubs en bateau

Jour 4 : Découverte d'Ornans et du peintre Courbet

Matin : Visite guidée d'Ornans environ 2 heures

Déjeuner à l'hôtel ou dans un restaurant d'Ornans

Après-midi : Visite guidée du musée Courbet.

Visite guidée d'environ 1 heure et accès libre au musée

Triboovoyage • Image et Texte

Blottie dans un écrin de verdure au coeur de la vallée de la Loue, rivière qui traverse la ville, Ornans est un petit joyau à quelques encablures de la capitale comtoise, Besançon. Dans la cité ornanaise plane une ambiance vénitienne : maisons pittoresques suspendues au-dessus de la rivière, ponts sautant d’une rive à l’autre de la Loue, ruelles étroites, hôtels particuliers en pierre de taille, cours secrètes…Atypique, aquatique, artistique… Authentique à coup sûr, Ornans, ville labelisée “Cités de Caractère Bourgogne Franche-Comté”, fait partie du réseau des “Plus Beaux Détours de France”.

ORNANS, TERRE NATALE DE GUSTAVE COURBET

Triboovoyage • Image et Texte

Le musée Gustave Courbet est installé au coeur même de la maison natale du peintre et dans deux bâtiments contigus. La collection permanente du musée Courbet présente une soixantaine d’oeuvres de l’artiste (peintures, sculptures, dessins…) .Le parcours de l’exposition permanente présente, de manière chronologique et thématique, le parcours de l’artiste : 

- d’Ornans à Paris : sa famille, sa formation, ses liens avec le milieu ornanais et la bohême parisienne,

- la révolution esthétique qu’il mena : avec “L’après-dînée à Ornans”, “Les casseurs de pierres”,

“Les paysans de Flagey” et “Un enterrement à Ornans”, Courbet révolutionne le monde de l’art en présentant des oeuvres au sujet populaire réalisées dans de grandes dimensions. Ses manifestes déclenchent une véritable guerre entre les critiques d’art, ses engagements politiques et sociaux : de nombreuses archives et photographies retracent le contexte politique et artistique de l’époque. Elles permettent de comprendre le milieu auquel appartenait Courbet et l’influence que l’artiste eut sur l’art.

LE MUSÉE GUSTAVE COURBET

Jour 5 : Balade dans les alpages jurassiens et découverte du Comté

Matin : Départ en bus pour Métabief où un guide vous attend

Montée en télésiège sur le Mont d'Or, randonnée dans les alpages

Midi : Déjeuner dans une auberge

Après-midi : Visite du fort Saint Antoine

Triboovoyage • Image et Texte

Dans les zones de moyennes et hautes montagnes, le terme "alpage" est utilisé pour désigner les pâturages d'été. Tous les ans au printemps des génisses et des vaches sont conduites à l'alpage, où elles resteront durant plus de quatre mois avant de retrouver la vallée à la mi-octobre. Elles seront sous la surveillance de bergers, logeant avec les bêtes dans de larges fermes à l'architecture originale. Accompagnés d'un guide vous découvrirez la richesse des alpages des Montagnes du Jura: Les murgers, les citernes et la fameuse gentiane.Et depuis le sommet du Mont d'Or vous aurez peut-être la chance d'admirer la chaîne des Alpes.

L'ALPAGE DANS LES MONTAGNES DU JURA

Triboovoyage • Image et Texte

Le Fort de Saint-Antoine situé à 1100 mètres d’altitude entre Malbuisson et Métabief fût édifié vers 1880 pour protéger la frontière Est. A partir de 1966, il est réaménagé en cave par un affineur de Comtés : Marcel Petite. En cinquante ans, cette Cathédrale enterrée a déjà élevé plus d’un million de Comtés d’exception dans une ambiance de grotte naturelle. Pénétrez au coeur des caves et découvrez les secrets de l’affinage lent. Vous parcourrez les galeries, rencontrerez un maître caviste et profiterez d'un nouvel espace de dégustation.

LE FORT SAINT ANTOINE

Jour 6 et Jour 7 : Journées en autonomie

VARIANTE EN CAS DE PLUIE

Triboovoyage • Image et Texte

Pour remplacer la randonnée dans les alpages en cas de pluie, nous vous proposons la découverte du château de Joux. Sa position stratégique fit de lui une pièce maîtresse de défense de toute la région, sur la route commerciale reliant les pays du Nord et ceux du Sud, via la Suisse Fief des Sires de Joux. C'est l'un des sites touristiques incontournables du Doubs. Un exemple monumental de construction médiévale accrochée à son éperon rocheux. Cette forteresse réputée imprenable servit aussi de geôle à Mirabeau et à Toussaint Louverture.

VISITE DU CHATEAU DE JOUX

Triboovoyage • Image et Texte

Concernant la journée au Saut du Doubs, je vous propose de garder sur une demi-journée la découverte des bassins du Doubs en bateau mouche. Même si le temps est pluvieux cette sortie est tout à fait possible. Sur la deuxième demi-journée je vous propose la visite du musée de l'horlogerie. Dès le XVIIIe siècle, l’horlogerie a trouvé ici sa terre de prédilection d’où la qualification de la destination comme « Pays Horloger ». Le musée de l’horlogerie à Morteau ressuscitent ainsi l’épopée de ces horlogers et abritent d’inestimables collections de machines et outils, de montres, pendules et horloges. Le musée déroule deux siècles d’un savoir-faire industriel séculaire voué au « petit-précis ». Reconstitution d’ateliers, collection d’outils, premières montres bracelets créées spécialement pour les pilotes de guerre, pendules de table et horloges traditionnelles jusqu’à l’impressionnante et somptueuse horloge astronomique, il offre une incroyable immersion dans le temps

MUSÉE DE L'HORLOGERIE